Filitosa (site préhistorique)

Site de Filitosa

Site de Filitosa

Sans égal jusqu’alors en Corse, l’éperon barré de Filitosa est le gisement préhistorique le plus intéressant par l’originalité de ses oeuvres d’art et de ses monuments. L’île prodigue par centaines, monuments et sites d’avant l’histoire, Filitosa présente une synthèse de ce qu’il y a de mieux à voir et à connaître de la préhistoire corse. Les vestiges de plusieurs civilisations, des lointaines époques antérieures à l’écriture, en occident, s’y superposent et s’y mêlent à partir du néolithique compris (âge de la pierre polie, antérieur au IIIe millénaire avant notre ère). Puis on a reconnu les traces du séjour de la civilisation dite « mégalithique » ( du début du IIIe au début du IIe millénaire avant JC ) avec ses menhirs. Ensuite les vestiges de la culture terminale de cette civilisation mégalithique, étonnant par la présence du plus gros rassemblement en Europe, de statues menhirs, hautes de 2 à 3 mètres et d’un art propre à la corse : représentation voulue éternelle de chefs guerriers pour la plupart, elles ont été laborieusement taillées dans le granit le plus dur, puis longuement polies (milieu du IIe millénaire avant JC). Enfin, à l’époque ou cette culture artistique mégalithique était à son apogée, débarqua dans l’île une civilisation étrangère, en provenance de la méditerranée centrale, techniquement plus avancée et mieux armée que les autochtones, constructeurs de forteresses et de grands monuments circulaires. Ces « Torréens » repoussèrent les mégalithiques du sud de la Corse, et s’installèrent entre autres sites, à Filitosa, du ils se sédentarisèrent, construisant un village à l’intérieur de l’éperon et détruisant les statues menhirs dont ils employèrent les tronçons dans l’un de leurs monuments culturels.Quelques siècles plus tard, vers 1000 avant notre ère, le site de Filitosa fut abandonné par les derniers « Torréens » et le resta pendant 3000 ans jusqu’en 1955 ou il fut authentifié et du commencèrent les fouilles archéologiques. Les travaux de dégagement des habitats « Torréens » sont toujours en cours.

Au sud-ouest de la Corse (2A), la vallée du Taravo s’étire sur plus de 50 km, depuis le littoral entre Porto-Pollo et Olmeto jusqu’au col de Verde au nord-est sur les pentes du Monte Grosso. Le site préhistorique de Filitosa se situe sur le territoire de la commune de Sollacaro dans le canton de Petreto-Bicchisano, à une cinquantaine de km au sud d’Ajaccio et à une vingtaine de km au nord de Propriano (au nord du golfe du Valinco).

Depuis l’aéroport d’Ajaccio/ Depuis le port d’Ajaccio : Au départ d’Ajaccio, prendre la nationale 196, jusqu’au col de Celaccia, tourner à droite sur la départementale 57.

Depuis l’aéroport de Figari/Depuis le port de Propriano : De Propriano, prendre la départementale 157 qui surplombe le bord de mer.

Le site préhistorique de Filitosa est ouvert au public tous les jours (comme les jours fériés) de Pâques a fin octobre*.
Horaires de visite : de 8h au coucher du soleil
Durée de la visite : environ 45 mn
Aide a la visite : visite jalonnée de bornes en plusieurs langues

*En dehors de cette période il est possible de faire une visite, il suffit pour cela d’en faire la demande a l’avance par téléphone.

Station Préhistorique de Filitosa,
20140 Petreto-Bicchisano
Corse-du-Sud
France
Tél. 00.(33).4.95.74.00.91
Fax. 00.(33).4.95.74.01.34
E-mail: contact@filitosa.fr